The complete Jeff Buckley & Gary Lucas songbook

12,9029,90

Pour la première fois, tous les morceaux écrits par Jeff Buckley et Gary Lucas, dont cinq titres qui ne figuraient jusqu’à présent sur aucun album, sont interprétés par The Niro, avec la collaboration exceptionnelle de Gary Lucas.

Effacer
UGS : complete-jeff-buckley Catégorie :

Description

Il a sûrement fallu un savant mélange de courage et d’inconscience à The Niro pour accepter l’offre de Gary Lucas qui à l’automne 2018 lui propose d’enregistrer l’intégralité des titres que le guitariste New-yorkais a composé avec Jeff Buckley.

The Niro c’est le nom du projet musical de l’italien Davide Combusti, protagoniste de la scène indie-rock dans son pays depuis 2002. Quatre albums à son actif dont trois en langue anglaise. Si la critique l’a très souvent comparé à Jeff, il dit avoir commencé à écrire et chanter sans même connaître l’existence de l’artiste Californien. Alors qu’il a longtemps combattu ce raccourci pour parler de son univers créatif, c’est presque immédiatement qu’il dit oui à Gary quand il écoute les cinq titres inédits qui devront compléter le répertoire de l’album.

Gary Lucas a 38 ans quand il rencontre Jeff Buckley en 1991, lors d’un concert en hommage à son père Tim Buckley. Le coup de foudre artistique entre les deux hommes est immédiat. Jeff a 24 ans et n’a pas encore pris la pleine mesure de son incroyable talent. Gary lui est en pleine maturité artistique et jouit d’une grande réputation sur la scène alternative New-yorkaise après 5 années passées au côté de Captain Beefheart. Pendant les 10 mois que durera leur collaboration, ils vont écrire 12 titres pour les « Gods and Monsters », le groupe de Gary. La recette est simple : Gary dégaine des riffs de guitares enflammés et Jeff y tisse des mélodies et des textes d’une efficacité déconcertante. Ils travaillent dur car ils ont reçu une avance en vue d’un possible contrat discographique. C’est pour communiquer sur le « Work In Progress » qu’ils organisent en mars 1992 un concert à la St. Ann Church (NYC). Un évènement qui marquera à la fois la naissance officielle et la fin du projet puisque Jeff annonce à Gary sa décision d’abandonner le jour d’après.
On pense mieux connaitre la suite de l’histoire. En 1994, Jeff Buckley publie « Grace », l’un des albums les plus acclamés de toutes les années 90 et maillon indispensable de l’histoire de la musique rock. Mais peu de gens savent que « Grace » et « Mojo pin », deux des titres majeurs de l’album, viennent tout droit des morceaux composés avec Lucas. Jeff l’invite d’ailleurs à le rejoindre en studio pour enregistrer les légendaires parties de guitares que beaucoup lui attribueront plus tard. Dans les notes du disque, Gary est crédité de “magical guitarness”. La mort tragique de Jeff en 1997 ne permettra pas aux deux hommes de renouer artistiquement. Gary raconte que la possibilité de retravailler sur leur projet avait été plusieurs fois évoquée.

Depuis plus de 25 ans, Gary Lucas porte en lui la frustration de ne pas avoir concrétisé ce qui restera surement la plus incroyable de ses collaborations artistiques. La publication en 2002 de « Songs to No One », album qui regroupe les maquettes de « Grace », « Mojo pin », quelques reprises et cinq des titres restés jusqu’alors inédits n’a que très partiellement comblé ce manque.

C’est dans ce contexte que s’inscrit l’album « The complete Jeff Buckley and Gary Lucas songbook ».

Écouter des extraits

Crédits

Davide Combusti: lead and backing vocals
Gary Lucas: acoustic and electric guitars
Francesco Arpino: piano, keyboards, add. guitars
Phil Spalding: bass
Maurizio Mariani: bass (6, 7, 8, 12)
Puccio Panettieri: drums
Mattia Boschi: cello

All songs written by Jeff Buckley and Gary Lucas
Produced, arranged and recorded by Francesco Arpino at Rock me Amadeus Studio – Rome
Artistic Direction by Francesco Arpino and The Niro
Executive Production: Pierre Ruiz for Esordisco